Joëlle DOLLÉ travaille et vit à Paris. Après ses études à l’Ecole Duperré et une carrière publicitaire en tant que directrice artistique, elle décide de se consacrer entièrement à la photographie pour la mettre au service de ses valeurs. A travers ses portraits, elle traite des sujets de société, apporte un autre regard sur nous-même, sur notre relation aux autres et à la nature.

En 1995, à partir de ses photos d’animaux en noir et blanc qu’elle collectionne en les observant dans leur environnement, elle crée une collection de livres pour enfants « Histoire de voir », éditée chez Mango Jeunesse, qui est saluée par la presse et couronnée de nombreux prix.

Ses recherches sur l’harmonie familiale l’amènent en 1998 à réaliser des portraits de famille. Une série de photographies en noir et blanc sur fond de toile blanche, dénudées, dépouillées de tout artifice, permet l’observation des places que prennent les membres d’une famille posant ensemble.

Dans sa recherche sur l’identité et les comportements, elle part deux années de suite en Bretagne photographier les jumeaux lors de leurs rassemblements annuels. Une série de soixante portraits sera projetée et mise en scène avec l’improvisation d’un duo de voix.

Elle installe son matériel dans la rue pendant plusieurs années. Avec une bâche en fond, elle réalise des portraits frontaux noir et blanc de toux ceux qui souhaitaient jouer le jeu d’un face-à-face, au-delà des masques sociaux. Quelques milliers de portraits seront alors réalisés.
Plusieurs villes font appel à elle pour réaliser sur ce principe de grandes expositions avec leurs populations. Son credo : « Nous sommes tous des personnalités ».

A cette période, elle crée alors une photothèque de portraits éthiques « Réelportrait », et donne à chacun la possibilité de prêter son image en jouant le jeu de la communication, en étant vrai et naturel.

En 2008, l’actualité la pousse à réagir sur des thèmes comme le HIV. La série de portraits « Positif ou Négatif, l’un des deux est séropositif » est réalisée en partenariat avec AIDES. Elle donnera lieu à une exposition qui fera le tour de France jusqu’en Espagne où elle sera très remarquée : ce sont des portraits à deux qui interpellent sur notre regard et notre position face aux personnes atteintes du HIV.
A cette période, elle traite également un sujet qui lui tient à cœur : le handicap. Sa série « SAS AFDAEIM » met en valeur la personnalité et le tempérament de personnes qui ont un handicap mental. Cette série sera exposée à la Grande Arche de la Défense pendant 4 mois.
 
En recevant ses premiers paniers bios, elle démarre dans son atelier studio sa grande série « Des Légumes et des Hommes » : quatre-vingt-dix portraits sont réalisés pendant quatre années, mélangeant des personnalités et des personnes anonymes. Les photographies donnent autant d’importance à l’Homme qu’aux Légumes à travers des mises en scènes décalées, pleines d’humour. Une alchimie qui se joue entre les deux, avec des clins d’œil à la culture populaire, à l’histoire, à l’histoire de l’art, ….
 
L’exposition qui tourne dans toute la France depuis 2012 a démarré avec la Ville de Paris et le Potager du Roi à Versailles. Elle est accompagnée d’un livre aux Editions du Chêne. La programmation, toujours en cours, est visible sur le site de l’exposition : www.deslegumesetdeshommes.fr

En parallèle, pour des commandes, elle réalise des séries qui sont également régulièrement exposées. On note « Chassé-croisé », une série pour favoriser l’embauche dans l’entreprise de personnes avec un handicap ; « Les 18 du 57 Boulevard de Strasbourg », une galerie de portraits pour le soutien des travailleurs grévistes avec le collectif des « Cinéastes pour les Sans Papiers » ; « Les Chiens Guides d’Aveugles » pour la Fédération des Chiens Guides d’Aveugles, une exposition qui tourne également en France.

Avec sa nouvelle série « La Vie des Fleurs », Joëlle DOLLÉ exprime la puissance et la sensibilité des fleurs. Comme des petits tableaux qui rappellent la peinture flamande du XVIIIème siècle, avec un regard contemporain et beaucoup de poésie, elle nous fait sentir La Vie des Fleurs en tant qu’êtres vivants.

---

Expositions photographiques

2018 - «La Vie des Fleurs» Paris Galerie Atelier de Belleville
        - «La Vie des fleurs» St Vertu, Galerie Joëlle Kem-Lika
        - «Des Légumes et des Hommes», St Flour / Arras

2016 - «Des Légumes et des Hommes», Dinan
2015 - «Des Légumes et des Hommes», Pornic / Brides-les-Bains / Dompierre suer Besbre / Vieux-Condé
        -   Exposition collective - Festival Culinaire - Paris - Milan - Exposition Universelle
        -   Prix champagne Feuillate
2014 -  «Des Légumes et des Hommes», Strasbourg / Dinard / Egreville / Alençon / Mamers / Belleriev-sur Allier / Argentan
2013 -  «Des Légumes et des Hommes», Ajaccio / Paris / Beaumesnil / Ludes / La Roche-Guyon / Egreville-Musée Bourdelle / Choisy-leRoi-Marly-le-Roi
2012 -  «Des Légumes et des Hommes», Paris Jardin des Tuileries / Paris Chai de Bercy /Versailles, Potager du Roi
2011 -  «Clichés Croisés», Grenoble
2009 -  «SAS AFDAEIM Stains», Paris, Maison des photographes, Arche de la Défense
2008 -  «Positif ou Négatif - L’un des deux est séropositif», exposition itinérante avec AIDES (France, Espagne)
2007 -  «Livryens», Livry Gargan
2006 -  «Belleville de Bas en Haut», Paris Mairie du 19e
2005 -  «2 = 1», Les jumeaux, Guinguette Pirate, Paris
        -   «Histoire de voir», Salon du Livre, Manosque
        -   « Sourire » Paris - EDM Enfants du Monde - Livre collectif
    
Édition

2012    «Des Légumes et des Hommes» Éditions du Chêne
2002 / 2004   Sortie de plusieurs titre de la collection « Histoire de voir « Éditions Mango Jeunesse
1995 / 2000   Création de la collection pour enfants « Histoire de voir » Conception, direction artistique, photos